Interview Philippe Delean

président honoraire du groupe

Interview Philippe Delean, Président honoraire du groupe Asian Consortium

– Monsieur Delean, pourquoi avoir accepté le titre de président honoraire du Groupe Asian Consortium ?

Sans aucun doute pour des raisons de convictions. Les fondamentaux du groupe, son engagement dans la société et son orientation globale dans le sens d’un développement économique équilibré et durable, respectueux de l’humain et de l’environnement ont bien évidemment déterminé mon choix de façon positive.

– Quelle est votre vision du continent asiatique et de son rôle dans l’économie mondiale ?

L’Asie est désormais un déterminant positif de la dynamique économique mondiale. Les récentes turbulences observées en Chine et relayées par bon nombre de médiats occidentaux ne doivent pas tromper notre analyse et notre jugement. Il ne s’agit que d’un épiphénomène qui sera rapidement absorbé et digéré, à une échelle continentale de plus de quatre milliards d’êtres humains. Depuis quelques années de nouveaux équilibres se dessinent. Si des pays tels que l’Inde développent progressivement leur puissance, d’autres nations s’unissent pour s’imposer. L’ASEAN en est l’exemple. N’imaginons donc pas que l’Asie s’essouffle, bien au contraire.

– En tant que fondateur du Groupement d’intervention contre les pollutions marines chacun connaît votre engagement viscéral pour l’environnement. Quel est selon vous sa place dans ce débat ?

La protection de l’environnement est certainement la partie la moins intégrée de ce grand développement. Je reste cependant optimiste et souhaite imaginer que le pragmatisme asiatique l’emportera sur l’inconscience de certains. Au début du chemin il est bien plus facile de modifier son rythme …. J’en ai l’intime conviction.
J’ai Initié en 2008 la création du GIPM, qui est aujourd’hui représenté dans vingt pays et à mené plus de 2700 missions environnementales. Notre expertise désormais reconnue dans l’ensemble des différents domaines liés à la protection de l’environnement et à la préservation des éco systèmes nous offre une légitimité exceptionnelle. Dans ce sens nous souhaiterions travailler avec le gouvernement Cambodgien sur la mise en place d’un Plan de prévention des risques environnementaux majeurs.

– Pouvez vous nous parler de ce projet ?

Avec plus de 400 kilomètres de côtes sous exploitées, le Cambodge bénéficie d’un potentiel exceptionnel. Si à aujourd’hui les temples d’Angkor représentent le centre d’intérêt touristique quasi exclusif du pays, les choses devront évoluer dans les années à venir. L’enjeu pour le gouvernement Cambodgien est double. Réduire la durée des séjours aux temples afin d’anticiper leur dégradation, tout en augmentant cette même durée sur le pays. Il faudra donc être en mesure de proposer d’autres alternatives. Le balnéaire et le tourisme vert font partie des solutions à développer. Avec un littoral globalement préservé dans son état sauvage et des forêts naturellement riches en écosystèmes endémiques, le Cambodge autorise cette stratégie. Encore faut il se donner les moyens de préserver ces richesses au sens écologique et financier et ne pas commettre les mêmes erreurs que certains grands voisins. Un Plan de prévention des risques environnementaux majeurs permettra de répondre préventivement et si cela est nécessaire de façon curative aux situations de crise nationales ou transnationales. De plus, une telle initiative aurait un sens politique profond, en permettant au Cambodge d’initier au cœur de l’ASEAN une action et une réflexion globale bénéficiant à tous. Prendre une initiative ayant une résonance internationale est toujours une plus value à long terme pour un gouvernement quelqu’il soit. Nous sommes prêt à contribuer à cette initiative.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?